Olivia nous parle encore des yahourts et de pubs particulièrement sexistes.